Le développement des innovations de rupture et la reconfiguration des industries: le cas des nanotechnologies

Chercheurs responsable :

Helene Delerue  et Majlinda Zhegu  (subventionné par le CRSH : montant : 48 321 $)

PROBLÉMATIQUE

Les nanotechnologies sont perçues comme étant les technologies clefs des prochaines décennies, promettant des améliorations significatives de matériaux, de techniques de fabrication, essentielles pour la compétitivité des industries nationales. Selon Industrie Canada, « Les nanotechnologies offrent le potentiel d’innovation pouvant mener à une compétitivité industrielle accrue, la croissance économique et des retombées pour la société au Canada ». Cependant, on ne sait que peu sur la manière dont les managers conceptualisent les nouveaux produits en nanotechnologie. La littérature en gestion et en innovation sur l’émergence des nanotechnologies traduit les changements qui s’opèrent dans le « comportement » des Petites et Moyennes Entreprises (PMEs) et les transformations qui en résultent dans les industries. Plusieurs constats ouvrent des voies pour des recherches futures. Il a été montré que les entreprises de nanotechnologie émergent dans les industries en amont qui ont peu de barrières à l’entrée, comparativement à d’autres industries, parce qu’elles sont technologiquement ou structurellement proches de la technologie de rupture : La création d’entreprises dans les industries en amont favorisant alors la création d’entreprises dans les industries en aval. L’interprétation des opportunités émergentes et la conceptualisation du produit dans le nouveau marché dépendent de plusieurs facteurs, et les entreprises suivent souvent différentes trajectoires pour atteindre leur objectif. Ce projet de recherche cherche donc à comprendre comment les compétences dans les activités de développement en nanotechnologie se développent et sont utilisées pour créer des innovations radicales et par conséquent transformer les industries.

Il a donc pour objectif

  • de mettre en évidence les différentes trajectoires reliant les nouvelles technologies et les innovations de rupture ;
  • de comprendre comment les développements en nanotechnologies redessinent les structures industrielles au Canada, en d’autres termes quelles différences peuvent être mises en évidence selon le contexte industriel.

Il s’inscrit dans le prolongement des recherches récentes sur les contributions des nanotechnologies à l’évolution des industries et à la croissance économique. Il

  • permettra de comprendre l’impact économique des nanotechnologies au Canada ;
  • apportera des contributions nouvelles à la littérature sur le développement des innovations et les discontinuités technologiques ;
  • aidera les politiques à comprendre les transformations qui s’opèrent dans les industries et les logiques dominantes qui en seront les défis.