Catégorie : Nouvelles

Journées de recherche 8-9 juin

La chaire en gestion de projet organise pour son 10ème anniversaire des journées de recherche les 8 et 9 juin prochains. Nous accueillons des chercheurs de France, de Norvège, des États-Unis et du Québec. L’accent est mis sur les échanges entre professionnels et chercheurs tout en proposant plusieurs occasions de réseautage.
Vous pouvez vous inscrire avant le 15 avril et bénéficier de tarifs préférentiels les 8-9 juin.

Inscription

Identifier les risques organisationnels : Pourquoi et comment ?

Conférenciers :

Pierre Romelaer 

Professeur émérite à PSL Université Paris-Dauphine, actuellement Professeur Visiteur à l’UQàM de Janvier à Mars 2017 rattaché à la Chaire Ivanhoé Cambridge de l’Immobilier. Ses domaines d’intérêt sont l’organisation, la gestion de l’innovation, la gestion du changement organisationnel, la modélisation des processus de décision, les méthodes qualitatives de recherche, l’épistémologie. Il a eu des activités professionnelles dans 3 langues dans 23 pays, dont le Canada, le Mexique et la Chine en 2016. À Dauphine il a dirigé le Master de Politique Générale et Stratégie des Organisations, le laboratoire Crepa en Management & Organisations, et l’Ecole Doctorale de Gestion.

Pourquoi est-il important d’identifier les risques organisationnels ? Comment les identifier ? De nombreuses approches professionnelles de la gestion de risque ne traitent pas, ou traitent trop peu, ou traitent mal, des risques organisationnels. Deux méthodes sont présentées qui permettent l’identification de ces risques. La première vient de la Nasa, la seconde est proposée par le professeur Pierre Romelaer et illustrée à partir de nombreux exemples.

Date : mercredi 29 mars 2017

Heure : 12h15 – 13h45

Lieu :

Université du Québec à Montréal

Pavillon Paul-Gérin-Lajoie

Pavillon N

1205 rue Saint-Denis

Troisième étage

Salle N-3785

Métro Berri-UQAM

Inscription pour le 29 mars.

CONFÉRENCE – Les approches agiles dans les grands projets et les grandes organisations


Conférenciers :

Brian Hobbs, professeur au département de management et technologie, ESG-UQAM

Yvan Petit, professeur au département de management et technologie, ESG-UQAM

L’utilisation des approches agiles est de plus en plus répandue pour les projets de développement logiciel, mais on les retrouve principalement dans les projets correspondants au “agile sweet spot”, i.e. composés d’équipes colocalisées travaillant sur de petits projets non critiques, pour des projets internes ayant des règles de gouvernance assez simples. Bien que ces approches commencent à être aussi utilisées sur des projets de plus grande envergure, leur utilisation dans ces contextes est encore assez mal documentée.

Yvan Petit et Brian Hobbs ont reçu un financement dans le cadre du « PMI’s Sponsored Research Program » afin de mieux comprendre l’adoption et l’adaptation des approches dans les grands projets et les grandes organisations. Cette étude empirique est basée sur des études de cas ainsi que sur un sondage en ligne qui a permis de valider les résultats de l’étude qualitative.

La conférence présentera les résultats principaux selon quatre thèmes: 1) les motifs et la stratégie de mise en place des approches agiles, 2) l’impact de la mise en place d’agile sur les rôles dans l’organisation, 3) l’impact de la mise en place d’agile sur le démarrage des projets et 4) l’organisation des projets.
Les résultats semblent indiquer une certaine uniformité entre les organisations pour plusieurs des observations (ex. l’utilisation de la méthodologie Scrum et de coaches agiles) mais qu’il existe tout de même une grande variabilité pour certains des résultats.

 

Date : mardi 21 mars 2017

Heure : 12h15 – 13h45

Lieu :

Université du Québec à Montréal

Pavillon Paul-Gérin-Lajoie

Pavillon N

1205 rue Saint-Denis

Septième étage

Salle N-7050

Métro Berri-UQAM

Inscription pour la conférence du 21 mars. Les places sont limitées.

RSVP d’ici le vendredi 17 mars 2017.

Appel à proposition d’études de cas

Des projecteurs à l’arrière scène : tout sur les projets

Le livre illustrera la diversité existant dans les projets et dans leur gestion, à travers la présentation de cas réels de projets. La richesse des situations présentées par les différents cas mettra en évidence les différentes pratiques et mécanismes de gestion qui pourraient être propres à certains types de projets. L’ouvrage est destiné tant aux enseignants pour illustrer l’application des concepts et des outils de gestion de projet, aux étudiants dans la recherche d’exemples de gestion de projets, et aux professionnels qui pourront y trouver des illustrations des problématiques auxquelles ils sont confrontés et des solutions possibles.

Les auteurs sont encouragés à proposer des cas empiriques de projets illustrant des problématiques particulières en gestion de projet. Ces cas peuvent porter sur des projets dans des contextes divers en termes d’industrie, de taille et de type de projet. Les auteurs doivent considérer les éléments suivants : l’angle théorique et/ou pratique du cas, la description du cas (organisation, objectif du projet, principaux acteurs, livrables, phases et enjeux), les facteurs de succès et les contributions pratiques et/ou d’enseignement du cas.

Nous vous invitons à contribuer à ce livre collectif en rédigeant un chapitre. Veuillez-nous envoyer votre proposition d’étude de cas avant le 30 mai 2017 (pour un chapitre entre 6000 à 8000 mots). Les propositions doivent contenir le nom des auteurs et leurs affiliations, le courriel électronique, un titre provisoire pour votre cas, un résumé et la structure prévue pour le chapitre. La proposition doit couvrir autant de détails essentiels sur le contenu du chapitre que vous pouvez fournir à ce stade initial (présentation du projet, l’angle théorique ou pratique et les contributions ou l’intérêt pour les lecteurs).

Veuillez, s’il vous plait inclure une page supplémentaire avec une brève biographie et veuillez également remplir le formulaire d’autorisation de réalisation d’une étude de cas qui doit être rempli par l’organisation étudiée. Pour le dépôt final, vous et l’organisation étudiée doivent remplir un formulaire d’autorisation de publication d’une étude de cas (ce formulaire sera fourni avec la réponse du comité d’édition le 30 juin 2017).

 

appel-de-propositionsvfinal

autorisation-de-recherche

 

Nouveau livre de François Audet – Comprendre les organisations humanitaires : Développer les capacités ou faire survivre les organisations?, aux éditions PUQ.

Avec l’importance grandissante du rôle des organisations humanitaires dans les crises qui touchent des millions de personnes sur la planète, il est plus important que jamais de s’intéresser aux intérêts et à la logique des comportements des organisations humanitaires. Dans le contexte du conflit en Syrie, de la crise des réfugiés en Europe et des changements climatiques, l’auteur espère que cet ouvrage aidera la compréhension des limites, mais surtout de la nécessité d’améliorer l’efficacité des organisations humanitaires internationales.

Subventions PMI

Monique Aubry et Nathalie Drouin ont obtenu une subvention de recherche du Project Management Institute

Monique Aubry : 50 000 dollars pour un programme de recherche sur le thème de la gestion des bénéfices  (Collaboratrice : Vivianne Sergi)

Nathalie Drouin : 50 000 dollars pour un programme de recherche sur le thème du Balancing person-centric and team-centric leadership in projects.  Collaborateurs : Ralf Müller , Shankar Sankaran, Hélène Delerue