Novel Approaches to Organizational Project Management Research. Translational and Transformational

Novel Approaches to Organizational Project Management Research. Translational and Transformational

Sous la direction de Nathalie Drouin, Ralf Müller et Shankar SankaranKoege, Denmark: Copenhagen Business School Press, 2013, 475 pages, ISBN: 978-87-630-0249-3

Pour plus d’information

Contribution du corps professoral de la Chaire :

  • Chapitre 9 : The Design of Research Programs : Examples from a PMO Research Program par Monique Aubry.
  • Chapitre 13: Translational Approaches: Applying Strategic Management Theories to OPM Research par Catherine Killen, Kam Jugdev, Nathalie DrouinYvan Petit.
  • Chapitre 15: The Triple Helix of Project Management Research: Theory Development, Qualitative Understanding and Quantitative Corroboration par Serghei Floricel, Marc Banik & Sorin Piperca.

Disponible en version papier ou en version numérique, pour plus d’information, cliquez ici


La gestion de projet, utilisée traditionnellement pour implanter des projets, a évolué vers la gestion organisationnelle de projet puisque les organisations utilisent de plus en plus des projets pour réaliser leurs stratégies. L’émergence de la gestion de programme et de portefeuille de projet a aussi contribué à cette évolution.

Les chercheurs en gestion de projet doivent être plus innovants dans leurs approches de recherche. Ils doivent être alignés avec les courants plus larges des sciences sociales liés à des domaines pertinents, telle la théorie des organisations. À l’extérieur des frontières de la gestion de projet, il y a beaucoup de connaissances qui peuvent être importées, transformées et interprétées de manière à être adaptées à la recherche en gestion de projet.

Des approches plus interdisciplinaires, translationnelles et transformationnelles sont requises pour diriger des recherches liées aux projets et ce livre contribue grandement à en fournir les bases requises. Il englobe des réflexions liées aux questions fondamentales qui surgissent lors de n’importe quelle recherche, tels que le type de connaissances recherchées, ses hypothèses épistémologiques et ontologiques, ainsi que toutes les questions et problèmes non soulevés.

Ce livre élargit le choix de méthodes de recherche et de perspectives théoriques, en s’appuyant sur des approches contemporaines, telles que la recherche action, la méthodologie des systèmes souples, la théorie de l’activité, la théorie de l’acteur-réseau et différentes approches provenant de domaines scientifiques et technologiques connexes qui ont été adoptées tout récemment . Pour ce faire, les éditeurs ont nécessairement fait appel à une liste éclectique et multidisciplinaire de contributeurs. Ils ont inclus des méthodes et designs de la recherche contemporaine provenant de domaines connexes à la recherche en projet, telles que la science organisationnelle, l’étude organisationnelle, la sociologie, la science comportementale et la biologie, offrant des choix innovants pour le design de la recherche et le choix méthodologique.

Dans l’ensemble, ce livre offre une contribution significative à la maturation et le développement de la recherche en gestion de projet en tant que spécialité dans le domaine plus large des sciences sociales, spécialité qui est moins dépendante des problèmes purement techniques mais qui valorise le fait que toute construction matérielle est aussi une construction sociale qui implique l’épistèmê et la phronèsis, le savoir et la sagesse, ainsi que la technique.

Les gestionnaires de projet ne le réalisent peut-être pas, mais les aspects les plus importants sous leur responsabilité sont la signification, l’interprétation et l’aspect politique des projets et pas simplement les aspects techniques.