Catégorie : Évènements

CONFÉRENCE SUR LA COMPLEXITÉ DES PROJETS MAJEURS

La Chaire de gestion de projet a reçu Monique Aubry, professeur au Département de management et technologie à l’ESG, pour une conférence attendue sur la cadre de référence pour comprendre la complexité des projets majeurs.

Pour avoir un aperçu de sa conférence, consultez leur présentation ici :  Focus sur les projets majeurs.

Pour en savoir plus voici le résume de la conférence :

Focus sur les projets majeurs : un cadre de référence pour comprendre leur complexité

Je mène depuis plusieurs années des recherches sur les projets majeurs au Québec, particulièrement dans le secteur public. Il est pertinent de partager aujourd’hui des résultats de ces recherches  qui apparaissent fondamentales face aux défis que soulèveront les grands projets dans les prochaines années, notamment en infrastructure. En effet, qu’il s’agisse de développement durable, du virage numérique, des villes intelligentes, d’intelligence artificielle ou de la participation citoyenne, un cadre de référence d’ensemble ou holistique semble utile pour mieux comprendre le contexte des projets majeurs. Cette communication  a pour objectif de présenter ce cadre de référence pour la gestion des projets majeurs. Les projets majeurs forment un groupe de projets spécifiques qui exigent une approche de planification et de développement tout aussi spécifique. Les exemples d’échec de projets majeurs sont largement diffusés dans les médias. Ils ont aussi fait l’objet d’analyse par plusieurs équipes de chercheurs à travers le monde. La compréhension des causes de ces échecs est aujourd’hui mieux comprise. Quelques pistes de solutions sont envisageables : mieux maitriser l’ensemble du déroulement d’un projet majeur, par exemple, mieux comprendre l’ensemble du déroulement d’un projet majeur. La présentation comprend trois parties. La première décrit les principales composantes du cadre conceptuel  et fait les liens avec la Directive québécoise sur la gestion des projets majeurs d’infrastructure publique. La deuxième passe en revue certains processus transversaux. La dernière aborde certains des challenges de gestion dans le contexte des projets majeurs.
Une période de discussion suivra la présentation.
Les auteurs : Monique Aubry avec la collaboration de Maude Brunet, Sanaa El Boukri et Hicham Rahali.

CONFÉRENCE SUR LA MÉTHODE AGILE À GRANDE ÉCHELLE

La Chaire de gestion de projet a reçu Yvan Petit, vice-doyen à l’international de l’UQAM et professeur au Département de management et technologie à l’ESG, pour une incroyable conférence sur L’alignement stratégique des initiatives TI dans un environnement agile à grande échelle »

Pour avoir un aperçu de sa conférence, consultez sa présentation ici :  Méthode Agile SAFE.

Pour en savoir plus voici le résume de la conférence:

L’alignement stratégique des initiatives TI dans un environnement agile à grande échelle

Plusieurs grandes organisations tentent de déployer des approches agiles à grande échelle (Scaling Frameworks) telle SAFe, DAD, Nexus ou  LeSS. Bien que les bénéfices d’agile soient recherchés, ces déploiements comportent souvent de grands défis.
Cette recherche qualitative porte sur le déploiement de SAFe dans une grande banque sud-africaine et plus particulièrement sur les approches qui ont été mises en place pour assurer que les initiatives de développement TI soient alignées avec la stratégie organisationnelle suite à cette transformation.

CONFÉRENCE SUR LE MANAGEMENT DE PROJET PAR ENJEUX

La Chaire de gestion de projet a reçu Frédéric Touvard, professeur associé en Management de L’innovation au CNAM Paris, et Laurent Ouimet, directeur de service formation, conseiller en entreprise et consultant, pour une conférence inédite sur «Le management de projet par enjeux ».

Pour avoir un aperçu de leur conférence, consultez leur présentation ici :  Conférence Frédéric Touvard et Laurent Ouimet.

Pour en savoir plus voici le résume de la conférence:

«Le management de projet par enjeux » : Piloter des finalités plutôt que des modalités

Fondé à partir d’une solide expérience de gestion de projets dans l’industrie et éprouvée à travers de nombreuses situations variées, le management de Projet par enjeux développé par Frédéric TOUVARD est une approche adaptée à la conduite de projets complexes, d’innovation ou de transformations.

Cette approche se centre sur la construction de finalités à atteindre (des enjeux) et non sur des modalités à figer (Tâches) à partir d’un processus coopératif axé sur le sens et permet de garder l’accent du projet en permanence tout en explorant des stratégies chemin faisant au sein des équipes.

Engagement, exploration, opportunités et risques sont au cœur de cette approche intégrée qui permet de piloter des projets, des programmes stratégiques ou des transformations d’organisation, avec un haut degré d’énergie et de valeur ajoutée.

CONFÉRENCE SUR LA RÉALISATION DES BÉNÉFICES

La Chaire de gestion de projet a reçu Magalie Paré, étudiante à la MGP, et Alejandro Romero-Torres, professeur au Département de management et technologie à l’ESG, pour une incroyable conférence sur la réalisation des bénéfices.

Pour avoir un aperçu de leur conférence, consultez leur présentation ici : Conférence A. R-Torres et M. Paré

Pour en savoir plus, voici le résumé de la conférence : 

LA RÉALISATION DES BÉNÉFICES : UN ENJEU ORGANISATIONNEL DEMANDANT UNE RESTRUCTURATION DE LA STRATÉGIE DE LA GOUVERNANCE DES PROJETS ET DES OPÉRATIONS

Un certain nombre de cadres ont été proposés pour aider les organisations à gérer leurs projets informatiques et à obtenir les bénéfices voulus, tels que la gestion de projet, la gestion des programmes et la gestion de réalisation des bénéfices. Même si la plupart d’entre elles sont prescriptives, les études montrent que les organisations rencontrent de grandes difficultés pour les adopter. Par conséquent, cette conférence vise à définir les facteurs de succès de la mise en place des méthodologies de réalisation des bénéfices. Plus précisément, les chercheurs décriront la mise en œuvre d’une méthodologie de réalisation de bénéfices dans une organisation publique. Quels sont les facteurs organisationnels qui permettent d’appliquer complètement les méthodologies de gestion de réalisation des bénéfices?

CONFÉRENCE SUR LE «MANAGEMENT OF UNCERTAINTY IN PROJECT BASED ORGANISATIONS»

Le 16 mai dernier, la Chaire de gestion de projet a eu la chance d’accueillir Saeed Shalbafan pour sa conférence en anglais sur la gestion de l’incertitude dans une project based organisation.

Nous vous offrons l’accès à la présentation de la conférence ici : Presentation S.Shalbafan

Pour en savoir plus, voici le résumé en anglais de la conférence : 

Projectification has become a trend in many countries which result in explosion in the number of project-based organisations. This has triggered a need for a new set of capabilities, tools and competencies across all levels of organisations to face new challenges in an increasing uncertain business environment.

Appel à proposition d’études de cas

Des projecteurs à l’arrière scène : tout sur les projets

Le livre illustrera la diversité existant dans les projets et dans leur gestion, à travers la présentation de cas réels de projets. La richesse des situations présentées par les différents cas mettra en évidence les différentes pratiques et mécanismes de gestion qui pourraient être propres à certains types de projets. L’ouvrage est destiné tant aux enseignants pour illustrer l’application des concepts et des outils de gestion de projet, aux étudiants dans la recherche d’exemples de gestion de projets, et aux professionnels qui pourront y trouver des illustrations des problématiques auxquelles ils sont confrontés et des solutions possibles.

Les auteurs sont encouragés à proposer des cas empiriques de projets illustrant des problématiques particulières en gestion de projet. Ces cas peuvent porter sur des projets dans des contextes divers en termes d’industrie, de taille et de type de projet. Les auteurs doivent considérer les éléments suivants : l’angle théorique et/ou pratique du cas, la description du cas (organisation, objectif du projet, principaux acteurs, livrables, phases et enjeux), les facteurs de succès et les contributions pratiques et/ou d’enseignement du cas.

Nous vous invitons à contribuer à ce livre collectif en rédigeant un chapitre. Veuillez-nous envoyer votre proposition d’étude de cas avant le 30 mai 2017 (pour un chapitre entre 6000 à 8000 mots). Les propositions doivent contenir le nom des auteurs et leurs affiliations, le courriel électronique, un titre provisoire pour votre cas, un résumé et la structure prévue pour le chapitre. La proposition doit couvrir autant de détails essentiels sur le contenu du chapitre que vous pouvez fournir à ce stade initial (présentation du projet, l’angle théorique ou pratique et les contributions ou l’intérêt pour les lecteurs).

Veuillez, s’il vous plait inclure une page supplémentaire avec une brève biographie et veuillez également remplir le formulaire d’autorisation de réalisation d’une étude de cas qui doit être rempli par l’organisation étudiée. Pour le dépôt final, vous et l’organisation étudiée doivent remplir un formulaire d’autorisation de publication d’une étude de cas (ce formulaire sera fourni avec la réponse du comité d’édition le 30 juin 2017).

 

appel-de-propositionsvfinal

autorisation-de-recherche