Événements

24 Novembre 2020- Générer la diversité écologique et marquer le paysage en reconstruisant un échangeur autoroutier au cœur de la ville (Québec, Canada)

Dans le contexte où les ouvrages de rétention sont fortement colonisés par des plantes exotiques envahissantes, des critères de conception spécifiques sont désormais choisis pour réduire l’envahissement des emprises routières.

Étant donné la raréfaction des milieux humides et l’homogénéisation des paysages en milieu urbain, des efforts ont été également consentis par le ministère des Transports du Québec pour mettre en valeur ces composantes au sein de ses projets.

16 juin 2020- Communauté de pratique (COP) des solutions numériques du Service des technologies de l’information – Ville de Montréal

Alejandro Romero-Torres et Julie Delisle travaillent présentement sur un projet explorant la transformation des pratiques de gestion de projets lors de la période de confinement due à la COVID-19. Cet atelier interactif, organisé en collaboration avec la Ville de Montréal, vise à présenter ce projet et discuter des changements vécus pendant cette période et de leur impact sur les pratiques.

L’ atelier permettra de réfléchir aux principales transformations des projets en contexte agile et hybrides dans une organisation publique et à identifier des pistes de solution.

Conférences passées

Dans un contexte de gestion axée sur les résultats, l’utilisation d’indicateurs de performance est un des moyens les plus courants pour mesurer concrètement le succès du projet. Afin de comprendre de quelle manière les membres d’un projet perçoivent et utilisent les indicateurs de performance en cours de projet, j’ai observé le fonctionnement d’un projet de brûlages dirigés pour la restauration des forêts à Parcs Canada.

Comment peut-on appréhender la complexité et l’irrégularité des processus de développement? De quelle manière peut-on les influencer pour assurer leur convergence plus rapide vers des projets utiles et faciles à réaliser? Nous abordons cette problématique en distinguant quatre types d’activités de développement, qui interagissent différemment avec le contexte socio-matériel.