Auteur : audiovisuel40782

Subventions PMI

Monique Aubry et Nathalie Drouin ont obtenu une subvention de recherche du Project Management Institute

Monique Aubry : 50 000 dollars pour un programme de recherche sur le thème de la gestion des bénéfices  (Collaboratrice : Vivianne Sergi)

Nathalie Drouin : 50 000 dollars pour un programme de recherche sur le thème du Balancing person-centric and team-centric leadership in projects.  Collaborateurs : Ralf Müller , Shankar Sankaran, Hélène Delerue

Novel Approaches to Organizational Project Management Research. Translational and Transformational

Novel Approaches to Organizational Project Management Research. Translational and Transformational

Sous la direction de Nathalie Drouin, Ralf Müller et Shankar SankaranKoege, Denmark: Copenhagen Business School Press, 2013, 475 pages, ISBN: 978-87-630-0249-3

Pour plus d’information

Contribution du corps professoral de la Chaire :

  • Chapitre 9 : The Design of Research Programs : Examples from a PMO Research Program par Monique Aubry.
  • Chapitre 13: Translational Approaches: Applying Strategic Management Theories to OPM Research par Catherine Killen, Kam Jugdev, Nathalie DrouinYvan Petit.
  • Chapitre 15: The Triple Helix of Project Management Research: Theory Development, Qualitative Understanding and Quantitative Corroboration par Serghei Floricel, Marc Banik & Sorin Piperca.

Disponible en version papier ou en version numérique, pour plus d’information, cliquez ici


La gestion de projet, utilisée traditionnellement pour implanter des projets, a évolué vers la gestion organisationnelle de projet puisque les organisations utilisent de plus en plus des projets pour réaliser leurs stratégies. L’émergence de la gestion de programme et de portefeuille de projet a aussi contribué à cette évolution.

Les chercheurs en gestion de projet doivent être plus innovants dans leurs approches de recherche. Ils doivent être alignés avec les courants plus larges des sciences sociales liés à des domaines pertinents, telle la théorie des organisations. À l’extérieur des frontières de la gestion de projet, il y a beaucoup de connaissances qui peuvent être importées, transformées et interprétées de manière à être adaptées à la recherche en gestion de projet.

Des approches plus interdisciplinaires, translationnelles et transformationnelles sont requises pour diriger des recherches liées aux projets et ce livre contribue grandement à en fournir les bases requises. Il englobe des réflexions liées aux questions fondamentales qui surgissent lors de n’importe quelle recherche, tels que le type de connaissances recherchées, ses hypothèses épistémologiques et ontologiques, ainsi que toutes les questions et problèmes non soulevés.

Ce livre élargit le choix de méthodes de recherche et de perspectives théoriques, en s’appuyant sur des approches contemporaines, telles que la recherche action, la méthodologie des systèmes souples, la théorie de l’activité, la théorie de l’acteur-réseau et différentes approches provenant de domaines scientifiques et technologiques connexes qui ont été adoptées tout récemment . Pour ce faire, les éditeurs ont nécessairement fait appel à une liste éclectique et multidisciplinaire de contributeurs. Ils ont inclus des méthodes et designs de la recherche contemporaine provenant de domaines connexes à la recherche en projet, telles que la science organisationnelle, l’étude organisationnelle, la sociologie, la science comportementale et la biologie, offrant des choix innovants pour le design de la recherche et le choix méthodologique.

Dans l’ensemble, ce livre offre une contribution significative à la maturation et le développement de la recherche en gestion de projet en tant que spécialité dans le domaine plus large des sciences sociales, spécialité qui est moins dépendante des problèmes purement techniques mais qui valorise le fait que toute construction matérielle est aussi une construction sociale qui implique l’épistèmê et la phronèsis, le savoir et la sagesse, ainsi que la technique.

Les gestionnaires de projet ne le réalisent peut-être pas, mais les aspects les plus importants sous leur responsabilité sont la signification, l’interprétation et l’aspect politique des projets et pas simplement les aspects techniques.

La psychologie et la gestion des équipes de projet

La psychologie et la gestion des équipes de projet

Sous la direction de François Chiocchio (École de gestion Telfer, Université d’Ottawa) E. Kevin Kelloway (Université St. Mary’s) et Brian Hobbs.

New York, États-Unis: Oxford University Press, 2015, 552 pages, ISBN: 978-0199861378.

Le but de cet ouvrage collectif est de bâtir des ponts entre les chercheurs en psychologie organisationnelle et en gestion de projet et de contribuer à l’émergence d’une tradition de recherche portant spécifiquement sur les équipes de projet.

Les équipes de projet sont un objet de recherche pertinent pour les chercheurs en psychologie organisationnelle et en gestion de projet. Cependant, les chercheurs dans chacune de ces deux communautés tiennent très peu compte des travaux de l’autre communauté. Le but de ce projet est de bâtir un pont entre les deux communautés.

Les premiers chapitres du livre écrits par les éditeurs présentent le rationnel du projet et une introduction au domaine de la gestion de projet destinée principalement aux chercheurs du domaine de la psychologie organisationnelle qui ne sont pas familier avec cette tradition. Les éditeurs ont identifié treize thèmes de recherche sur les équipes qui sont bien développés dans le domaine de la psychologie organisationnelle et qui peuvent contribuer à la compréhension des équipes de projet. Les éditeurs ont identifié des chercheurs avec des expertises reconnues sur ces thèmes et les ont invités à écrire des chapitres dans lesquels la recherche pertinente est résumée et un programme de recherche sur les équipes de projet est proposé. Plusieurs des chercheurs les mieux connus du domaine de la psychologie organisationnelle ont écrit ces chapitres, 5 à 17 inclusivement. Les trois premiers chapitres du livre ont été envoyés aux auteurs des chapitres 5 à 17 avant la rédaction de ces derniers afin de leur fournir une introduction au projet de livre et au domaine de la gestion de projet. Jonas Söderlund a rédigé le chapitre 4 qui porte sur le contexte organisationnel de la gestion de projet et des équipes de projet. Le dernier chapitre a été rédigé par les éditeurs.

L’éducation en situation d’urgence: enjeux éducationnels dans les camps de réfugiés

Chercheur principal: Olivier Arvisais
Co-chercheur: Francois Audet
Co-chercheur: Patrick Charland (UQAM)

Inspiré des courants dominant en Administration publique, l’objectif de ce projet de recherche est d’explorer et interpréter les décisions à la base de ce virage du gouvernement canadien en matière de gestion de politique d’aide publique au développement (APD).

Lire l’article